La légitimité du pouvoir dans l'entreprise : analyse critique de l'affaire Walmart de Jonquière

Collection Minerve
ISBN/ISSN/No. de produit : 978-2-89730-283-2
Type de produit : Livre
Nombre de pages : 224
Nombre de volumes : 1
Reliure : Couverture souple
Date de publication : 2018-03-23
Éditeur : Éditions Yvon Blais
COMMANDEZ
45,00 $
Disponibilité : En stock
Quantité:
No promo:

Pouvons-nous vous aider ?

Pour une assistance immédiate, veuillez communiquer avec le service à la clientèle au 1 800 363-3047, option 1. Il nous fera plaisir de vous aider.

Description

De tous les contrats qu’un sujet de droit est habilité à conclure dans une société dite de « libre marché », seul le contrat de travail postule que l’une des parties est subordonnée à l’autre. C’est ainsi que le 27 novembre 2009, le plus puissant employeur privé de la planète se voyait reconnaître par la Cour suprême du Canada la légitimité de son pouvoir de fermer l’un de ses établissements, sans égard à la protection offerte par le Code en faveur des salariés exerçant leur liberté syndicale.

Dix ans plus tard, quel bilan peut-on dresser de cette lutte syndicale ? La culture de gouvernance de l’entreprise Walmart, pourrait-on dire, n’est au fond qu’une illustration de la profonde transformation qu’a subie l’économie mondiale au cours des dernières décennies. Les principes qui sont au coeur du mode de régulation de notre système politique et économique méritent plus que jamais d’être analysés, remis en question et critiqués. Tel est l’objectif de cet ouvrage.

La première partie du volume définit l’entreprise et isole sa dimension politique en étudiant la spécificité du rapport salarial. La deuxième partie étudie la longue guérilla judiciaire entre les salariés et les dirigeants de Walmart qui a atteint un point culminant avec la fermeture de l’établissement de Jonquière le 29 avril 2005.

À propos de l'auteur

Charles Tremblay Potvin est avocat et membre du Barreau du Québec depuis février 2013. Il a obtenu sa licence en droit (LL.L., 2012) de l’Université d’Ottawa. Il est présentement candidat au doctorat en droit à l’Université Laval et boursier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Ses intérêts de recherche portent principalement sur le droit du travail, le droit de l'entreprise et l'épistémologie juridique.

CPD

Plus de renseignements

Plus de titres