L'action collective à la croisée des systèmes et des traditions : "monstre de Frankenstein" ou modèle rêvé de procédure civile ?

ISBN/ISSN/No. de produit : 978-2-89635-804-5
Type de produit : Livre
Nombre de pages : 200
Nombre de volumes : 1
Reliure : Couverture souple
Date de publication : 2017-10-20
Éditeur : Éditions Yvon Blais
COMMANDEZ
45,00 $
Disponibilité : En stock
Quantité:
No promo:

Pouvons-nous vous aider ?

Pour une assistance immédiate, veuillez communiquer avec le service à la clientèle au 1 800 363-3047, option 1. Il nous fera plaisir de vous aider.

Description

Sous la direction de Catherine Piché et Nathalie Vézina

Près de 35 ans après l’introduction du recours collectif au Québec et de façon contemporaine à la réforme de la procédure civile, l’Association québécoise de droit comparé tenait le 15 mai 2015 un colloque consacré à ce qui est dorénavant désigné comme l’ « action collective ». Cet événement, tenu à la Cour d’appel de Montréal, réunissait près d’une centaine de participants provenant de différents horizons et intéressés à l’éclairage qu’apporte l’analyse comparative du droit en cette matière.

TABLE DES MATIÈRES

  • Avant-propos – L’action collective à la croisée des systèmes et des traditions L’emprise des cinq doigts de Frankenstein : réflexion en cinq temps sur l’action collective
    Catherine Piché
  • L’action collective québécoise : regard (envieux) d’un processualiste français
    Soraya Amrani Mekki
  • L’action de groupe française ou l’art de rater une belle occasion
    Pierre-Claude Lafond
  • Facteurs favorisant l’utilisation de l’action collective à partir d’une analyse comparative
    Pierre J. Dalphond
  • Judicial Economics: Avoiding a Multiplicity of Class Proceedings
    Paul M. Perell
  • Pouvoirs du juge au stade du recouvrement : une perspective comparative Québec-Ontario
    Clara Poissant-Lespérance
  • La fonction judiciaire et le recours collectif : relire H.Patrick Glenn
    Daniel Jutras

 

À propos de l'auteur

Docteure en droit judiciaire comparé, Catherine Piché est professeure agrégée à la Faculté de droit de l'Université de Montréal, chercheuse au Centre de recherche en droit public et directrice du Laboratoire sur les actions collectives. Passionnée de preuve et de procédure civiles, elle enseigne ces matières aux étudiants de droit civil et de common law depuis plus de sept ans. Auteure prolifique dans ces domaines du droit, elle a publié sept volumes et actes de colloques, ainsi que de nombreux articles ici et ailleurs dans le monde en preuve et procédure civiles, ainsi qu'en droit des actions collectives. Avant de se joindre à la Faculté, elle a été clerc à la Cour d'appel fédérale et a ensuite pratiqué en litige commercial pendant plus de six ans au sein de cabinets d'avocats d'envergure à New York et à Montréal.
Nathalie Vézina est membre du Barreau du Québec depuis 1989 et professeure à la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke depuis 1992. Elle est titulaire de baccalauréats en droit civil et en common law de l'Université McGill, d'un DEA de droit privé de l'Université Strasbourg III, ainsi que d'un doctorat de droit comparé de l'Université Paris II pour une thèse intitulée L'obligation de sécurité. Étude de droit comparé (droits français et québécois) rédigée sous la direction du professeur Denis Mazeaud. Elle est co-auteure de la septième édition de l'ouvrage Les obligations de Jean-Louis Baudouin et Pierre-Gabriel Jobin. Elle est présidente de l'Association québécoise de droit comparé (AQDC) et membre associée de l'Académie internationale de droit comparé.
CPD

Plus de renseignements

Plus de titres